Peut-on compter sur un médecin lors d'une expédition ou une aventure de plein air ?

Dec 29th, 2008 Posted in La santé lors d'un Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

  Y a t’il un médecin hors des sentiers battus ?  38

Pour tout l’Amérique du Nord et l’Europe, l’Australie fait également partit du club, la question se pose pas, il y a toujours un médecin et un hôpital prêt à vous accueillir en cas de nécessité.   Tous les pays mentionnés plus haut disposent généralement d’ un service de sauvetage, d’ évacuation et de recherche des disparus.  C’est le cas aussi en Argentine lorsque vous escaladez l’Aconcagua.  (La montagne étant très populaire, ce service est maintenant disponible)  Le Mc Kenley en Alaska offre aussi ce genre de service.  (Il peut parfois vous être facturé, attention aux négligences coûteuse)

 

Dans les pays en voie de développement, aussi surprenant que ça puisse paraître pour certains, il y a aussi presque toujours un médecin sur la route. Le tout est de pouvoir payer, ce que la population locale ne peut se permettre la plupart du temps. La réception de votre hôtel est souvent l’endroit idéal pour vous renseigner si vous avez besoin de soins. On vous référera habituellement à un méde35

cin compétent, qui a l’habitude de soigner les touristes. Toutes les fois où nous avons dû consulter un médecin en voyage : île de Bali, Népal, Inde, Myanmar, celui-ci s’est toujours avéré extrêmement compétent et sécurisant. Bien entendu, si vous êtes à six jours de chameau en plein désert du Sahara, il se peut que le médecin ne soit pas à portée de main. C’est à vous de choisir jusqu’où vous êtes prêt à aller.  Lorsque nous avons escaladé le Sajama en Bolivie il était clair que nous ne devions nous attendre à aucun secours d’ aucune sorte.  Le pays ne dispose simplement pas de l’ infrastructure adéquate pour venir en aide aux touristes intrépides.  Une fois revenu à La Paz il sera assurément possible de s’offrir d’excellents soins, mais quelques fois il est bien loin le médecin……C’est là qu’on parle d’engagement.     

Donc, pour résumer, des médecins, il y en a. Des bons hôpitaux aussi. Les assurances maladie et hospitalisation, achetées avant le départ, sont indispensables.  Il peut aussi être nécessaire ou sage d’ apporter avec vous certains médicaments spécifiques où qui peuvent s’avérer difficile à trouver dans certain pays du tiers mond

79

e.

Conseils aux voyageurs: Altitude en Bolivie

Dec 16th, 2008 Posted in Extrait de mon journal de bord., Sur la route en Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

Extrait de mon journal de bord :

Bolivie, expédition sur le Sajama, 2001

Camp de base du Sajama; 4 965 mètres. C’est haut, très haut. Tous s’acclimatent à merveille. Dame nature nous a forcé la main. Le matin du 5, notre transport s’en retournait à La Paz et la décision devait être prise concernant la voie que nous voulions escalader. Mais, la montagne étant dans un complet brouillard, nous ne pouvions apercevoir la voie nord, notre premier choix. La voie normale s’est donc imposée. Ajoutons à cela que pour avoir accès à la voie nord c’était beaucoup plus compliqué et qu’en dehors de la voie normal, muletiers et porteurs du village de Sajama sont complètement ignorants. La température est très instable : il pleut, il neige, il grêle, ça se couvre, ça se dégage. La réalité de la montagne me revient : une succession de moments grandioses et de moments très durs.