Conseils de voyage, idées d'aventure, voyage en famille, je suis l'à !

Feb 10th, 2010 Posted in Extrait de mon journal de bord. | no comment »

Extrait de mon journal de bord

Argentine, expédition sur l’Aconcagua.

Jour 7. Expédition sur l’Aconcagus. 1999.  C’est jour de repos au camp de base, aujourd’hui. Nous en avons besoin. Je n’oublie pas qu’hier en montant j’ai vu redescendre un grimpeur mort dans un traîneau. Selon les dires des deux Russes, il avait atteint le sommet mais était mort d’hypothermie en descendant. La montagne est forte.

______________________________

En ce début d’année 2010

, une prochaine expédition d’escalade se pointe à l’horizon. Une expédition en Himalaya. Cette fois et sur un 8000 mètres. Il y a 14 montagnes de plus de 8000 mètres sur la planète, tous situées dans les Himalaya et voilà qu’il y en a une qui se trouve directement dans ma ligne de mire. Cette montagne c’est leShisha Pangma, complètement situé au Tibet haut de 8013 mètres.clip_image001 Les dates ne sont pas encore déterminées, mais la montagne est choisit et le goût du défi est bien là. Pas facile de quitter deux mois (C’est le temps nécessaire à ce genre d’entreprise) et de tout laisser derrière pour plonger dans une aventure de cette envergure. Il y a le travail, la carrière, les enfants, les amours et le fric. Combien coûte une expérience de ce genre ? Bonne question! Et les dangers inhérents à ce genre d’entreprise, ils sont biens réels eux aussi; engelures, perte de doigts ou d’orteils, hypothermie, œdème pulmonaire ou cérébral, risque clip_image002de chute, etc…

Voilà, l’idée est sur la table, elle va continuer à maturer, à se développer et bientôt elle sera complète, tous les éléments seront réunis. Nous passerons à l’action. S’il est une chose que je sais c’est qu’il ne faut jamais être à cour de projet.

Conseils aux voyageurs: Altitude en Bolivie

Dec 16th, 2008 Posted in Extrait de mon journal de bord., Sur la route en Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

Extrait de mon journal de bord :

Bolivie, expédition sur le Sajama, 2001

Camp de base du Sajama; 4 965 mètres. C’est haut, très haut. Tous s’acclimatent à merveille. Dame nature nous a forcé la main. Le matin du 5, notre transport s’en retournait à La Paz et la décision devait être prise concernant la voie que nous voulions escalader. Mais, la montagne étant dans un complet brouillard, nous ne pouvions apercevoir la voie nord, notre premier choix. La voie normale s’est donc imposée. Ajoutons à cela que pour avoir accès à la voie nord c’était beaucoup plus compliqué et qu’en dehors de la voie normal, muletiers et porteurs du village de Sajama sont complètement ignorants. La température est très instable : il pleut, il neige, il grêle, ça se couvre, ça se dégage. La réalité de la montagne me revient : une succession de moments grandioses et de moments très durs.