Peut-on compter sur un médecin lors d'une expédition ou une aventure de plein air ?

Dec 29th, 2008 Posted in La santé lors d'un Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

  Y a t’il un médecin hors des sentiers battus ?  38

Pour tout l’Amérique du Nord et l’Europe, l’Australie fait également partit du club, la question se pose pas, il y a toujours un médecin et un hôpital prêt à vous accueillir en cas de nécessité.   Tous les pays mentionnés plus haut disposent généralement d’ un service de sauvetage, d’ évacuation et de recherche des disparus.  C’est le cas aussi en Argentine lorsque vous escaladez l’Aconcagua.  (La montagne étant très populaire, ce service est maintenant disponible)  Le Mc Kenley en Alaska offre aussi ce genre de service.  (Il peut parfois vous être facturé, attention aux négligences coûteuse)

 

Dans les pays en voie de développement, aussi surprenant que ça puisse paraître pour certains, il y a aussi presque toujours un médecin sur la route. Le tout est de pouvoir payer, ce que la population locale ne peut se permettre la plupart du temps. La réception de votre hôtel est souvent l’endroit idéal pour vous renseigner si vous avez besoin de soins. On vous référera habituellement à un méde35

cin compétent, qui a l’habitude de soigner les touristes. Toutes les fois où nous avons dû consulter un médecin en voyage : île de Bali, Népal, Inde, Myanmar, celui-ci s’est toujours avéré extrêmement compétent et sécurisant. Bien entendu, si vous êtes à six jours de chameau en plein désert du Sahara, il se peut que le médecin ne soit pas à portée de main. C’est à vous de choisir jusqu’où vous êtes prêt à aller.  Lorsque nous avons escaladé le Sajama en Bolivie il était clair que nous ne devions nous attendre à aucun secours d’ aucune sorte.  Le pays ne dispose simplement pas de l’ infrastructure adéquate pour venir en aide aux touristes intrépides.  Une fois revenu à La Paz il sera assurément possible de s’offrir d’excellents soins, mais quelques fois il est bien loin le médecin……C’est là qu’on parle d’engagement.     

Donc, pour résumer, des médecins, il y en a. Des bons hôpitaux aussi. Les assurances maladie et hospitalisation, achetées avant le départ, sont indispensables.  Il peut aussi être nécessaire ou sage d’ apporter avec vous certains médicaments spécifiques où qui peuvent s’avérer difficile à trouver dans certain pays du tiers mond

79

e.

Exemple de menu pour une expédition sur l'Aconcagua. Argentine

Dec 17th, 2008 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

Voici un exemple de menu élaboré pour une expédition sur l’Aconcagua.  Chaque journée était empaquetée dans un sac séparé et numéroté.  Chaque journée était indépendante de la suivante et le menu était fait en fonction des calories nécessaires à ce type d’ expédition; soit près de 4000 calories par jour.

La variété des goûts et des saveurs est essentiel pour garder le moral des troupes.  J’ai pu constater ce que 15 jours de la même chose avait pour effet sur une équipe venue d’Allemagne, pas nécessaire de s’ infliger cela, c’ est déjà assez dur comme ça.  À part la bouffe fraîche acheté à Santiago (Chili) tout avait été préparé, divisé et empaqueté avant de partir.  Ça permet de visiter au lieu de passer du temps dans une chambre d’ hôtel à classer de la bouffe.

Il va s’en dire qu’il faut aussi prévoir du combustible pour faire cuire tout ça.

 

ACONCAGUA La Sentinelle Blanche   1998-99

Nourriture achetée à Santiago  : 3 jours

Nourriture pour le camp de base

livrée par les mules  : 7 jours

Nourriture pour les camps d’altitude  : 6 jours

 

Jour 1 : Coucher à Puenta del Inca. 2720m.

Départ de Santiago (Chili) en autobus pour Puenta del Inca. 341 km. Rencontre avec officier de liaison Argentin pour permis et mûles

Déjeuner

Dîner

Souper

Déjeuner à l’hotel

Lunch pour le transport

Resto à Puenta del Inca

Jour 2 : Coucher à Confluencia. 3368m.

14 km de marche. 6km jusqu’au Ranger Station (2950m.)

Déjeuner

Dîner

Souper

Jus d’orange frais

Œuf et bacon

Bagel et beurre

Sandwichs préparé à Santiago

Gatorade

Soupe Knorr : crème de poireau

Cup a soup

Chocolat Chaud

Jour 3 : Coucher à Plaza de Mulas. 4230m.

16km de marche. Aucun point d’eau entre Confluancia et Plaza de Mulas.

Déjeuner

Dîner

Souper

Gruau.

Chocolat Chaud

Bagel et beurre de peanut.

Thé et tisanne

Amandes

Dattes

½ Power Bar

Gatorade

Soupe Alpine Foods : Crème de brocoli.

Cup a Soup : Crème de poulet

Bagel et fromage

Salami

Chocolat

Thé et tisanes

Jour 4 : Coucher à Plaza de Mulas. 4230m.

Repos et acclimatation

 

Déjeuner

Dîner

Souper

Croque nature et lait

Bagel et Beurre de peanuts

Chocolat chaud

thé

Soupe :

Bagel salami et fromage

Gatorade 1 litres

Soupe Minestrone

Pomme de terre Cheddar et brocoli +Thon en boîte

Thé, tisanes

Pudding Jello chocolat

Jour 5 : Coucher à Plaza de Mulas. 4230m.

Repos et acclimatation

Déjeuner

Dîner

Souper

Crèpes au Sarrasin et Mélasse,

Thé et tisanes

Salami

Gatorade

Soupe au Poulet

Chocolat Chaud

Burgers de Big Bill + Riz

Jour 6 : Coucher à Plaza de Mulas. 4230m

Monté à Nido del Condores (5365m.) et retour à Plaza de Mulas. 5 à 6 heures de marche aller-retour. 6 jours de provisions à laisser à Nido del Condores

Déjeuner

Dîner

Souper

Muesli et lait

Fromage

Chocolat Chaud

Thé et tisanes

Chocolat.

Mix nuts, raisins

Gatorade 1 litres

Soupe Ministronne

Thé et tisanes