Voyage en famille voyage d’aventure. La grande question: De combien d’argent j’ai besoin ?

May 14th, 2014 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

Un des avantages non négligeable des voyages organisés ou des forfaits tout inclus est de connaitre précisément, avant le départ, combien il en coutera pour le voyage que l’on veut faire. En autonomie, il est plus difficile d’évaluer avec précision combien il en coutera pour un voyage de X semaines dans un pays qui nous est inconnu. La possibilité de dépasser le budget pré-établit est bien réelle. En autonomie, la meilleure source d’information pour faire notre budget demeure une connaissance qui revient du pays où nous projetons nous rendre et qui est capable de nous parler de prix au resto, des prix des chambres d’hôtels et des transports sur place. Assurez-vous au préalable que cette personne ai séjourné dans la même catégorie d’hôtel et de restaurant que celle où vous compter descendre. Les livres-guides sur votre destination vous donneront aussi beaucoup d’informations sur l’allocation quotidienne que vous avez besoin pour votre séjour. Recouper l’information avec un autre livre-guide vous assure une plus grande précision dans l’estimation des coûts. Sur Internet, les sites de réservations d’hôtels vous donneront une idée assez juste du prix des différentes catégorie d’hôtel. Mais pour les prix de la nourriture et des transports locaux vous n’aurez pas beaucoup d’informations sur Internet.

clip_image001

Budget MONGOLIE 2014

09 semaines (63 jours)

Budget par personne

Sur la route en voyage

Nuit hôtel à Bejjing 100,00 $

Oulan-Bator (80,00 $ par jour x 6) 480,00 $

Désert de Gobi en jeep jusqu’à Ölgi 2100,00 $

(125,00 $ par jour x 15 + retour du jeep)

Trip à vélo (40,00 $ par jour x 40 jours) 1600,00 $

Extra 470,00 $

TOTAL________ 4750,00 $__

Billet d’avion 1583,00 $

Achat vélo Trek 520 + les sacoches 2000,00 $

GRAND TOTAL ___7833,00 $__

image

Voyage en Mongolie : Le transport.

Oct 14th, 2013 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

image

Le Transport de Ulaan Bator vers Olgij se fera en jeep avec chauffeur privé.

La location d’une voiture avec chauffeur se fait à la journée et même à la demi-journée. Informez-vous à la réception de votre hôtel, à un comptoir d’informations touristiques ou dans une petite agence de voyage local qui organise des excursions à la journée. Les livres guide seront aussi utiles pour dénicher un chauffeur. Pour une excursion de plusieurs jours, on s’entend sur le trajet et la destination finale. Votre négociation devrait inclure un prix pour chaque kilomètre parcouru ainsi que les repas et le coucher du chauffeur et du guide s’il y a lieu. Mais attention, votre chauffeur mange à plus petits prix et ne dort pas aux mêmes endroits que vous. Très souvent, les hôtels réservent gratuitement ou à très petits prix des dortoirs et des repas simples pour les conducteurs (d’autobus ou de voiture privées) ou ils vont dormir chez leur famille ou leurs amis dans la région. C’est une pratique très courante. En Asie, en Afrique et en Amérique du sud, vous pouvez vous attendre à payer entre 50 et 200$ CA par jour pour les services d’un chauffeur privé, incluant ses repas, son coucher et le kilométrage (aller-retour, même si vous ne revenez pas au point de départ avec lui). Le prix varie selon la disponibilité du service, de la saison touristique, du nombre moyen de kilomètres effectués chaque jour, de la nature du terrain (montagneux, petites routes en terre…) et du nombre de jours que vous comptez utiliser ses services (si vous l’engager pour plus de 5 jours, il sera plus enclin à diminuer son prix journalier). Si, dans votre parcours, vous traversez une frontière entre deux provinces ou un barrage routier et qu’il y a des frais, vous devrez les acquitterez sur place ou les inclure dans le prix du forfait. Lors des négociations, renseignez-vous de ces coûts supplémentaires. Souvent, ces frais sont volontairement cachés et lorsque vous arrivez à la frontière, on vous annonce la belle surprise !

Il y a beaucoup de variantes à considérer pour arriver à une entente avec le chauffeur que vous avez choisi. Évitez de négocier tout ça sur le coin d’une rue. Invitez-le plutôt à prendre un thé à votre hôtel ou au restaurant, gardez le sourire et profitez de cette discussion pour faire plus amples connaissances. Si vous voulez l’engager pour plusieurs jours, assurez-vous que son caractère et sa personnalité soient compatibles avec vous.

Après plusieurs cotations de différentes agences de voyage local situé à Ulaan Bator, (Il vous en faut minimum 3 ) nous en savons un peu plus sur le prix que nous devrons débourser pour la location d’une jeep avec chauffeur pour 14 jours qui devra parcourir avec nous près de 1800 kilomètres et traverser le désert de Gobi. C’est en comparant les prix qu’une idée réelle du coût d’un tel transport prend forme. Il nous en coûtera au minimum 125 dollars par jour pour le périple incluant l’essence et les frais journalier du chauffeur. Il faudra ajouter à cela nos frais journalier pour manger et dormir, probablement dans des yourtes chez l’habitant. Comme nous laissons notre transport à l’autre bout du pays et que le jeep doit revenir vers la capitale à vide il nous faudra aussi défrayer le prix de 4 jours pour ce retour. Il faut beaucoup de patience et de recherche pour petit à petit accumuler toute l’information. C’est pourquoi il est si important de commencer ces recherches des mois avant l’aventure en question.

image

Voyage en famille, voyage d’aventure. Cette fois-ci notre choix se porte vers la Mongolie.

Sep 19th, 2013 Posted in La planification d'un Voyage, La planification d'un Voyage avec enfants, La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

Rien n’est encore décidé, tout reste à planifier, et la lecture des différents livres guide sur le pays, tout comme les forums voyage et les nombreux sites des agences de voimageyage local Mongol sauront nous être utile. Malgré le fait que nous ne sommes pas encore rendus très loin dans la planification un premier jet de calendrier est sur la table. Le calcul du budget nous aidera à savoir s’il est viable financièrement, et la cueillette d’informations nous aidera à savoir s’il est viable logistiquement parlant.

Voici un exemple d’un premier jet de calendrier pour notre prochain voyage en Mongolie.  Nous prévoyons un départ à l’été 2014

MONGOLIE 2014

09 semaines (60 jours)

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
1er juin

2 juin 3 juin

Départ Montréal

4 juin 5 juin

Arrivé

Ulaan-Bator

10h50

6 juin

Ulaan-Bator

7 juin

Ulaan-Bator

8 juin

Départ

Dalandzadgad

Désert de Gobi (Jeep)

9 juin 10 juin 11 juin 12 juin 13 juin 14 juin
15 juin 16 juin 17 juin

18 juin 19 juin 20 juin 21 juin

22 juin

Arrivé

Ölgil

(15 jours de jeep)

23 juin

Ölgil

24 juin

Ölgil

25 juin

Départ en vélo.

Jour 1

26 juin 27 juin 28 juin
29 juin 30 juin 1er juillet 2 juillet 3 juillet 4 juillet 5 juillet
6 juillet 7 juillet 8 juillet 9 juillet 10 juillet 11 juillet 12 juillet
13 juillet 14 juillet 15 juillet 16 juillet 17 juillet 18 juillet 19 juillet
20 juillet 21 juillet 22 juillet 23 juillet 24 juillet 25 juillet 26 juillet
27 juillet 28 juillet

Arrivé

Oulan-Bator

Jour 34

29 juillet

Oulan-Bator

30 juillet

Oulan-Bator

31 juillet

Départ

Oulan-Bator

1 août

Arrivé Montréal

00h52

2 août

image

Voyage en famille, voyage d’aventure. Retour de la John Muir Trail

Aug 8th, 2013 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure, Sur la route en Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

DSC00598

Il y a déjà une semaine que nous sommes revenus de ce magnifique treck sur la mytique John Muir Trail et ma foi j’en suis encore tout imprégné. Les paysages étaient comme promis époustouflant. Je suis allé plusieurs fois en Himalayas et je peux affirmer que c’est comparable comme paysages et nature grandions. Nous aurons marché 21 jours pour couvrir les 340 kilomètres qui sépare la vallée des Yosemites au mont Whitney. Il faut ajouter à cela une excursion d’une journée sur le célèbre « half Dome » et les 13 derniers kilomètres qui nous séparent de Whitney Portal, petit village d’où tous les JMT marcheurs sortent.DSC00389

Notre ravitaillement en nourriture c’est fait sans problème. Nous avons choisi d’apporter avec nous à San Francisco les 21 jours de nourriture dont nous allions avoir besoin et de poster le tout à San Francisco. Nous avons passé les douanes Américaines sans problème et la poste étant très efficace aux États-Unis, nos boîtes nous attendaient aux deux postes de ravitaillement que nous avions choisi. Donc nous portions : 1 x 5 jours de bouffe, 1 x 7 jours de bouffes, et un 9 jours de bouffes pour un total de 21 jours. Assez lourd le dernier ravitaillement mais nous étions sur la piste depuis plus de 10 jours et la forme permettait ce poid supplémentaire. Ce choix nous a semblé très bon sur la piste alors que d’autre marcheur devait quitter la piste pour aller se ravitailler dans un village plus loin.DSC00737

Nous revenons avec 10 livres de moins chacun. La forme est spectaculaire. Avec une semaine de plaisir et de bonne bouffe à San Francisco, logeant dans un hôtel à 180,00 $ la nuit, il nous en aura coûté, incluant les billets d’avion , la nourriture sur la piste et tout, près de 3000,00 $ pour cette aventure qui en valait drôlement la peine. Mais ne vous y trompez pas, même si nous nous baignions chaque jour dans les magnifiques lacs et rivières rencontré sur le chemin, le défi physique reste de taille. Ne pas le sous-estimer.

DSC00757

Voyage en famille, voyage d’aventure : La John Muir Trail, plus que 3 semaines avant le départ.

Jun 6th, 2013 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

Comme je l’ai déjà mentionné dans un précédent billet, la John Muir Trail est un sentier de randonnée le long de la chaine de montagnes de la Sierra Nevada en Californie. Il est long de 340 km. Nous y serons en juillet 2013 pour la marcher en entier.

image

Le temps a filé et voilà qu’il ne reste que trois semaines avant notre départ pour la Californie. Rare ont été les voyages qui m’ont demandé autant de préparation côté logistique; permis, trouver le transport pour aller se poster sur la trail, trouver le transport pour en revenir, réservation d’hôtel à San Francisco, repérage de la poste local pour poster notre nourriture à deux endroits différents sur la piste pour qu’elle nous attende au bon endroit. Prise de contact avec la poste local et le « ranch » qui gardera notre « bouffe » et attendra notre arrivé. Ouf !!! Il me semble que ça n’en finit plus de finir. Il reste toujours quelque chose sur la liste. Que ce soit de faire une ou deux sorties avec les nouvelles bottes de marche ou d’aller tester le nouveau sac à dos, de remplir le « bear canister » pour voir si tout rentre à l’intérieur, changer le tube de crème solaire pour un plus petit et donc plus léger, etc, etc.

Comme je suis content d’avoir pu commencer tous ces préparatifs bien longtemps à l’avance. Je m’évite ainsi bien du stress. Et ma conjointe qui elle est moins habituée à ces longues randonnées est ravit de ne pas augmenter son anxiété en étant bousculé au niveau de l’organisation et de la préparation. Elle préfère aller s’entrainer au gym et pouvoir être ainsi au maximum de sa confiance par rapport au défi sportif qu’elle s’apprête à entreprendre que de stresser pour des permis qui ne sont pas encore arrivés ou un hôtel qui affiche complet. On a même eu le temps de réserver deux billets de soirée pour la visite d’Alcatraz. En effet un amis à nous nous avait signifié qu’il n’avait pu se rendre sur l’île prison parce que tout était plein au moment de son séjour.

C’est donc un très grand avantage de commencer les préparatifs pour son voyage longtemps à l’avance. On peut ainsi y travailler quelques semaines puis laisser le tout reposer et s’y remettre quelques semaines plus tard. J’imagine que tout ça doit avoir affaire avec l’expérience et………….l’âge. Ne sous-estimez pas le stress de la préparation d’un voyage car il s’ajoute à la fin à votre stress du départ vers un inconnu. Prenez soins de vous, soyez doux avec vous, commencer vos préparation 6 mois, 8 mois, voire un an à l’avance. Je projette un voyage en vélo en Mongolie en 2014 et j’en suis déjà à magasiner doucement les vélos !!!

Voyages en famille, voyage avec des enfants, Attention aux problèmes que cause l’altitude.

Apr 16th, 2013 Posted in La planification d'un Voyage avec enfants, La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

DSC_0063Vous choisissez de passer par La Paz, Lhassa, Quito ou tout autre endroit situé en haute altitude (plus de 1 500 mètres) ? Sachez qu’il y a des précautions à prendre, ainsi que des règles à suivre. Plus vous montez haut au-dessus du niveau de la mer, moins vous trouvez d’oxygène à respirer. Tout le monde est susceptible de développer une forme de mal de l’altitude. Il n’y a aucun rapport entre la forme physique ou l’âge de la personne et la sensibilité au mal des montagnes. Mais tout le monde n’en souffre pas nécessairement ; les effets de l’altitude varient d’une personne à l’autre. Certaines personnes s’adaptent plus facilement que d’autres à la diminution d’oxygène dans l’air. Mais il demeure un fait incontournable : plus la personne monte haut et plus elle monte vite, plus grands sont les risques de développer le mal de l’altitude.

(Voici Quito, Équateur sur la photo.  Une des capitales les plus hautes du monde.  Victoria a vomit en sortant de l’avion.  Elle s’est levé trop vite de son siège et en marchant vers les douaniers pour présenter notre passeport, elle a eu un malaise.  Rien du côté de sa grande sœur.

Plutôt rares en deçà de 2 000 mètres, les symptômes associés au mal des montagnes commencent à se manifester vers une altitude de 2 500 mètres. Ils peuvent se comparer à un lendemain de veille : maux de coeur, perte d’appétit, étourdissements, maux de tête. En bonus viennent l’insomnie, la lassitude et l’essoufflement. Ces symptômes surviennent habituellement à l’intérieur de 10 à 24 heures suivant l’arrivée à une nouvelle altitude. Ces désagréments s’amenuisent habituellement après trois jours à la même altitude. Par contre, l’essoufflement ne diminue pas beaucoup.

DSC_0066

Si, après trois jours, les symptômes désagréables ne s’estompent pas ou si, pis encore, ils augmentent, vous devez absolument descendre à une altitude moindre, jusqu’à ce que vous vous sentiez bien. Si vous ne le faites pas, vous pourriez développer un oedème pulmonaire de haute altitude (OPHA) ou un oedème cérébral de haute altitude (OCHA), tous deux responsables de la majorité des décès en haute montagne. Les oedèmes se développent au-dessus de 2 500 mètres d’altitude pour les adultes, mais certains enfants peuvent les développer à seulement 1 500 mètres parce que leur métabolisme prend plus de temps que le nôtre à s’adapter. Vous devez donc être très attentifs aux symptômes. L’oedème pulmonaire de haute altitude se développe entre 1 et 3 jours après une ascension rapide au-delà de 2 500 mètres. Le fluide pulmonaire s’accumule plus rapidement qu’il ne s’évacue ; c’est un peu comme si la personne atteinte était en train de se noyer. Le malade devient si haletant qu’il lui est pratiquement impossible de respirer normalement, même à la suite d’un repos prolongé. Elle se manifeste d’abord par une toux sèche évoluant vers une toux grasse caractérisée par des crachats rosés, voire sanguinolents. Il s’en suit une détresse respiratoire évoluant rapidement. Si vous ou votre enfant présentez de tels symptômes, il faut immédiatement descendre à une moindre altitude, même si vous êtes en plein milieu de la nuit. L’oedème cérébral de haute altitude provoque pour sa part un gonflement du cerveau, qui peut se traduire par un coma et un décès, et ce, en quelques heures seulement. Les premiers signes sont : des maux de tête carabinés, presque insupportables, un état de confusion générale et des hallucinations, ainsi que des titubations et des trébuchements. Toute personne souffrant d’un OCHA doit immédiatement redescendre à une altitude plus basse afin d’éviter des conséquences plus graves. Il s’agit d’une urgence médicale, car s’il n’est pas traité, un oedème cérébral est mortel. Les gens qui grimpent trop rapidement à une trop haute altitude en sont les principales victimes.

Voyage de plein air, voyage avec des enfants, l’ampleur de la logistique d’une aventure se réduit tout de même à une série de petites choses.

Dec 9th, 2012 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | Comments Off

image

La John Muir Trail dans la Sierra Nevada en Californie. 

Prochaine destination prochaine aventure.

Départ juillet 2013, durée un mois.

Le John Muir Trail est un sentier de randonnée le long de la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada en Californie. Il est long de 340 km. Sur 160 km, le sentier est confondu avec celui du Pacific Crest Trail. Ce sentier est un hommage au naturaliste John Muir.

Une fois la décision prise l’ampleur de la logistique d’une telle balade nous atteint de plein fouet :

Il faut alors organiser les différentes étapes : Comment allons-nous accéder au point de départ ? Et où allons-nous dormir la veille ? L’itinéraire n’est pas une boucle mais va de A à B, dans notre cas des îles Happy dans la vallée de Yosemite , au mont Whitney à la bordure du Parc national de Sequoia et de la forêt nationale d’Inyo. Comment repartirons-nous du point d’arrivée ?

Et sur la piste, où passerons-nous la nuit ? Les étapes se font de bivouac en bivouac, il n’y a pas de refuge. Est-il possible alors de camper n’importe où ? Avons-nous besoin de permis spéciaux pour l’ensemble de la piste ou pour certaine portion seulement. Devons-nous réserver longtemps à l’avance ?

Et puis, viens alors un problème important; évaluer la difficulté de ce que nous allons entreprendre.

Pour chaque jour de marche, dans notre cas 22 jours consécutifs il va falloir bâtir notre journée en fonction du dénivelé et de la distance que nous voulons parcourir. Le poids du sac à dos revêt ici une importance non négligeable. Le tout sera conjugué au du type de terrain (hors sentier, accidenté, neigeux, glissant…), et du nombre de jours de marche. Nous voguerons à des altitudes de 3000 mètres pour finir au Mont Whitney à 4000 mètres. Il faut donc tenir compte de cette variable. La luminosité ne sera pas un problème, il fera clair jusqu’à 21h00 en juillet dans la sierra Nevada. Ça nous laisse dW Ladakd 2009 349e longue journée de clarté pour couvrir notre distance journalière. Bien différent du Québec en hiver (en ski de fond par exemple où il fait noir à 16h00)

Il faut finalement estimer combien de temps tout ça va prendre De notre point de départ Montréal en avion jusqu’à San Francisco et retour, le tout prendra un mois. Un mois pour 22 jours de marche car il faut aller se positionner sur la piste et en revenir également et aussi prendre quelques jours, pourquoi pas, pour visiter la belle ville de San Francisco.

Une bonne préparation est essentiel, c’est la base d’un voyage réussit et sans problème.

Il s’agit de répondre tout doucement à chacune de ces questions. Voilà pourquoi il faut commencer les préparatifs longtemps à l’avance.

Voyage en famille en Équateur (Deuxième de deux)

Oct 24th, 2010 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

Équateur 2010 / 2011

21 décembre – 15 janvier (26 jours)

Rosemarie 18 ans, Victoria 13 ans

L’ascension du Cotopaxi n’aura pas lieu.

Ainsi en a décidé la majorité, c’est-à-dire; mes deux filles Rosemarie et Victoria. Le Cotopaxi, cclip_image002e volcan de presque 6000 mètres m’appelle depuis que je songe à l’Équateur. Ce n’est pas une ascension qui demande beaucoup d’habilités techniques aussi je considérais qu’il pourrait s’avérer passionnant et sécuritaire à la fois de se lancer à l’assaut de ce défi d’altitude.

Bien entendu cette ascension monopolise un minimum de 4 à 5 jours dans notre voyage et requiers un certain degré d’engagement de la part des grimpeurs. Sommes-nous prêt à nous lancer à l’assaut de cette montagne.

L’important pour moi avec mes deux filles a été ici de leur faire part, dans un premier temps, de mon goût pour cette petite expédition en famille, la première du genre pour nous, mais aussi, dans un deuxième temps, de m’efforcer de présenter une image réaliste de ce que représente l’ascension d’un 6000 mètres (5897 m) Non ce ne sera pas une balade dans la neige, oui, il y aura de la souffrance et du froid, oui il y aura un très grand effort physique à donner avant d’arriver au sommet…si on y arrive. On parle ici d’un coucher à 4800 mètres et T71d’un assaut vers le sommet qui débute en pleine nuit vers une heure du matin pour s’assurer d’une neige bien froide qui supporte bien le poids des grimpeurs. On parle ici de porter des crampons, un cuissard, d’avoir en main un piolet de marche, et d’être relié par une corde pour les grimpeurs les moins expérimentés.

Bien-sure je leur ai aussi vendu l’aventure; ce Cotopaxi, ce volcan, considéré comme le plus beau, le plus symétrique et le plus parfait des cônes montagneux. Son nom d’origine Quichua qui signifie “le cou de la lune”. Cette montagne située dans la Cordillère Orientale des Andes Équatoriales aux pentes de 40-45 degrés couvert d’un énorme glacier…Ce moment unique de pouvoir contempler un lever du soleil une fois arrivé au sommet…l’aventure…!!!

Il faut savoir respecter les choix de chacun. L’ascension du Cotopaxi n’aura pas lieu, pas cette fois en tout cas. Cela nous permettra peut être de nous avancer plus loin dans la jungle, de voir plus en profondeur un autre coin de ce merveilleux pays. Déçu ?    Pas vraiment, c’est l’aventure EN FAMILLE qui prime ici, et l’aventure il y en aura bien assez comme ça, je ne suis pas inquiet de ce côté. Et rien ne nous empêchera de parcourir à cheval les flancs de la montagne.

T91

Aventure en famille. Voyage en famille. Camping en famille. Tout part toujours d’une bonne planification et d’une bonne organisation. (Canoë-camping 2ième partie)

Aug 3rd, 2010 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

2010-07-03 11-36-14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lieu du canot camping : Parc de La Vérendrye.

Circuit de canot

: Poulter  45 km. Circuit en boucle.

Départ de l’Accueil Le Domaine.

Circuit : #15 (Guide des parcours de la Fédération)

Durée du circuit : 4 nuits – 5 jours

 

Dates du canot-camping

:

Du 30 juin au 4 juillet 2010  (5 jours)

 

Planification de l’aventure :

Départ de Montréal le 30 juin

4 nuits sous la tente.

Budget par personne : Accès au parc : Adulte $ 8.25 et enfant $ 4.00

Location du canot (Eureka 16 pieds en kevlar): $ 33.50 par jour. Ajoutez à celà le transport, le combustible et la nourriture.

2010-07-02 12-54-28

En général les techniciens qui travaillent pour les parcs connaissent très bien leur parcours mais il reste toujours extrêmement difficile d’évaluer au téléphone l’expérience d’un canoteur.

Évaluer combien de temps prendra « X » nombre de kilomètres à parcourir beau temps mauvais temps avec des enfants n’est pas une tâche facile et c’est précisément là que l’expérience rentre en ligne de compte. Mieux vaut jouer la carte de la modestie. Une première demeure toujours une première.

Voici un exemple de menu pour les 5 jours de notre expédition.

Déjeuner

Dîner

Souper

Jour 1

 

———-

 Restaurent Fondue chinoiseLégumes congelésThé, dessert
Jour 2Crêpes au sirop d’érablesLait, thé. Pommes. Hot dog. Saumon fuméSalade d’épinard, oranges.Thé, dessert
Jour 3Œuf, bacon, pain, confiture, thé, jus d’orange. Pommes, Kraft diner Saucisses, légumes congelés, thé dessert

Aventure en famille. Voyage en famille. Camping en famille. Tout part toujours d’une bonne planification et d’une bonne organisation. (Canoë-camping 1er partie)

Jul 16th, 2010 Posted in La planification d'un Voyage de plein air et d'aventure | no comment »

  2010-06-30 15-02-12 Se retrouver avec des enfants à deux jours de canoë de toute aide, de tout secours demande une planification certaine. Le degré d’engagement il est là. Le lac ou les rapides ne sont pas plus difficile à canoter à 25 kilomètres de la sortie, c’est seulement qu’en cas de pépin, l’auto elle est loin et les secours ou l’évacuation difficile. L’expérience de plusieurs expéditions du genre fait ici une grande différence. Je l’ai déjà dit ; « Avec des enfants on a pas droit à l’erreur »

Bien évaluer le degré de difficulté du parcours choisit est donc extrêmement important.

Voici notre dernière aventure en images.

Circuit de canot :

Le circuit no 15. Le Poulter

45 km. Circuit en boucle. Lieu du canot camping :
Parc de La Vérendrye.

Départ de l’Accueil Le Domaine.

Circuit : #15 (Guide des parcours de la Fédération) Durée du circuit

:

 

4 nuits – 5 jours  Dates du canot-camping :

Du 30 juin au 4 juillet 2010 (5 jours)